QUEL AVENIR POUR LE MOTOCROSS MONDIAL EN FRANCE ?

David Luongo, PDG d’Infront Moto Racing, promoteur du Championnat du Monde de Motocross MXGP, a été accueilli le mercredi 10 février au siège de la Fédération Française de Motocyclisme par son Président Sébastien Poirier, aux côtés de son Directeur Général Vincent Chaumet-Riffaud et de son Directeur des Sports et de la Réglementation, Hubert Marque.

Dans un premier temps, les deux entités ont entamé les discussions quant au rythme d’organisation d’une épreuve du Championnat du Monde de Motocross et d’une édition du Motocross des Nations en France. Le nouvel accord cadre prévoyant ces dispositions devrait être finalisé très prochainement pour une durée de 5 à 6 ans permettant de garantir au public la tenue de ces manifestations à travers l’Hexagone. Également, il a été abordé l’organisation, dans un futur proche, du Championnat du Monde Junior de Motocross sur le territoire national.

Dans un deuxième temps, Jean-Marie Boissonnot, Président du Moto-Club Angérien et Francis Faure, secrétaire de la structure, ont été reçu afin d’évoquer les modalités d’organisation de l’édition 2021 du Grand de France de Motocross prévu les 10 et 11 octobre prochains. Dans un contexte sanitaire délicat, l’ensemble des parties a témoigné de sa volonté forte d’organiser cette épreuve tout en anticipant différents scénarii.