Jean-Éric Vergne sacré champion du monde de Formule E

Cinquième de la course 1 à New York, Jean-Éric Vergne ne peut plus être détrôné, et devient ce samedi le premier Français champion du monde de Formule électrique.

Jean-Éric Vergne n’aura pas attendu la dernière course de la saison pour valider son titre de champion du monde de Formule E. Jour de Fête nationale en France, le pilote tricolore de 28 ans, parti du fond de la grille après avoir été sanctionné en qualifs, a en effet opéré une extraordinaire remontée pour se hisser de la dernière à la cinquième place ce samedi à New York, à l’occasion de la première course du week-end.

Dans le même temps, son dernier rival pour le titre, Sam Bird, n’a pu faire mieux qu’une neuvième place : avec 31 points d’avance sur ses poursuivants, Vergne, ex-pilote Toro Rosso, est désormais assuré de remporter le titre qui lui tendait les bras depuis sa victoire à Santiago en février. «C’est incroyable, a réagi le pilote après la course, sous le choc. C’était une course folle, mais j’ai fait le travail. Ça va me prendre du temps pour réaliser.»

 

(source L’Equipe)